Vidéos 2018

Mercredi 9 Mai

le pouvoir de l'argent, la corruption, la trahison qui pervertissent les relations entre les gens, Les prémices de conflits qui s'internationalisent, sont des thèmes présents  les deux films que les jeunes ont vus aujourd'hui pour ce lancement de Regards jeunes sur le Cinéma 2018

Jeudi 1O Mai

LES OISEAUX DE PASSAGE de Ciro Guerra et Cristina Gallego, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs

En Colombie, dans les années 70, des familles indigènes vivent dans le désert, pratiquent la magie et sont attachées à leur traditions. Elles se retrouvent au centre d'un trafic de marijuana. Dans ce film nous assistons à la naissance des cartels de la drogue et la modification des modes de vie et des relations entre les gens. 

Le groupe de Roubaix est arrivé tôt pour voir ce film présenté en ouverture à la Quinzaine des Réalisateurs. Ils n'ont pas trouvé longues ces deux heures de film car le récit est bien construit. L'histoire marrie habilement rêve, magie et violence, entre traditions indiennes et narco-trafiquants dans des paysages étonnants. Le mélange de comédiens amateurs pour certains, professionnels pour d'autres rendaient le sujet encore  plus authentique.  Nos apprentis reporters  n'ont pas hésité à aller interroger en espagnol les  acteurs à la sortie de la projection, sur leur jeu, les personnages, leurs impressions sur le Festival de Cannes...

Une rencontre enrichissante pour ces jeunes roubaisiens, ravis d'être à Cannes et voir des films ...

 

Reportage réalisé avec les jeunes de Roubaix (59)

DONBASS de Sergei Loznitsa , présenté dans la Sélection  Un Certain Regard

2014, la guerre entre l'Ukraine et la Russie fait rage. Dans la région du Donbass, à la frontière entre les deux pays, la guerre n'a pas le même visage. Entre corruption, trahison, mensonges le réalisateur nous invite à plonger dans 13 récits qui se rejoignent.

Les jeunes de Bagneux ont trouvé le film difficile, dû à sa forme et à son récit qui jonglent entre un aspect documentaire, un aspect plus romancé et à sa durée. En revanche, ils ont été impressionnés par un plan final marquant. 


Reportage réalisé avec les jeunes de Bagneux (92)

LES CONFINS DU MONDE de Guillaume Nicloux, présenté dans la Selection "Quinzaine des réalisateurs"

9 Mai 1945, Robert, jeune soldat français se bat avec ses confrères contre les Indochinois. Tiraillé entre son envie de vengeance et son amour pour Maï, il tente de combattre ses démons intérieurs dans un contexte de guerre. De part le milieu hostile dans le quel il se trouve, la jungle, le personnage principal est contraint à faire des choix. 

Dans l'ensemble, le film à été apprécié par les jeunes. L'absence de combat les a surpris. C'était une expérience très positive pour chacun d'entre eux. La violence de certaines images ne les a pas plus choqué que ça mais la description d'un combat par le personnage principal les a fortement touchés. Ils ont eu la chance de rencontrer un des acteurs, je vous laisse découvrir lequel ... 


Reportage réalisé avec les jeunes de Bain-de-Bretagne (35)

Vendredi 11 Mai

Les deux films que sont allés voir les groupes aujourd'hui parlent d'amour. Un amour passionnel et addictif dans LE JOUEUR et un amour fantasmé au sein d'un Syrie en guerre dans MON TISSU PRÉFÉRÉ. 

JOUEURS de Marie Monge, présenté à la quinzaine des réalisateurs

Ella a une vie bien rangée. Elle est serveuse dans le restaurant de son père. Au détour d'une rencontre avec Abel, elle va découvrir le monde du jeu, la passion, l'amour. La réalisatrice nous plonge au cœur d'une descente aux enfers tant via l'addiction aux jeux que par une histoire d'amour qui semble impossible.

Le groupe de Saint Denis porte un avis très favorable sur le film.

Ils ont aimé la mise en scène, qui est très proche des personnages, mettant en valeur le sujet du film et plongeant le spectateur dans l'ambiance de cette rencontre passionnelle dans le monde du jeu. . 

Ils ont rencontré la réalisatrice qui a pris le temps de répondre à leurs questions, ce qui à été apprécié de tout le groupe.


Reportage réalisé avec des jeunes cinéphiles du service Jeunesse de Saint Denis  (93)

MON TISSU PRÉFÉRÉ de Gaya Jiji, présenté dans la sélection un certain regard 

En mars 2011, la révolution commence à gronder à Damas. Un vent de liberté souffle dans la tête de Nahla, jeune syrienne de 25 ans. Elle rêve d'un homme idéal et n'est pas prête à accepter le mariage arrangé par sa mère. Même si c'est l'opportunité de quitter son pays avec ce dernier, elle se rapproche de sa voisine qui ouvre une maison close dans leur immeuble. 

En pleine réalisation d'une web-série, le groupe de jeune nantais est venu pour s'initier au reportage. Bien que ce ne soit pas le genre de films qu'ils ont l'habitude de voir, la thématique, les personnages et la réalisation les ont intéressés. Le sujet actuel de la guerre en Syrie les a touché.


Reportage réalisé avec les jeunes de L'étincelle/Quai de la mémoire de la ville de Nantes (44)

Samedi 12 mai

Aujourd'hui, un film dramatique et une comédie. Deux styles très différents mais qui se rejoignent dans leur sujet: le rapport à l'autre et à la famille. 

GIRL de Lukas Dhont, présenté dans la Sélection Un certain regard

Lara, 15 ans, a un rêve: devenir danseuse étoile. Rien ne semble l'en empêcher. Seulement la discipline que demande cette activité n'est pas si évidente pour elle. En effet, Lara est en pleine transformation pour devenir une vraie femme car elle est née garçon.

" C'est dans ces moments là qu'on à envie de se lancer dans les métiers du cinéma"

"Le film était fabuleux : la musique, les acteurs, les plans et surtout le développement des relations entre les personnages. Nous avons été transportés par l'histoire. Nous avons profité du soleil pour filmer à chaud,  nos réactions sur le film, avec du matériel professionnel. L'atelier nous a permis de réaliser un reportage et de participer au montage." Propos recueillis auprès des jeunes. 


Reportage réalisé avec les jeunes de Triptic et Eclectic de la ville de Nantes (44)

Dimanche 13 Mai

LE MONDE EST À TOI de Romain Gavras, présenté à la Quinzaine des réalisateurs

Devenir le distributeur officiel de "Mister Freeze" au Maghreb est le rêve de  François, un petit dealer qui veut  se ranger. Il à mis des économies de côté afin de réaliser son rêve. Seulement, Dany, sa mère a dépensé tout cet argent au casino. Pour se refaire, Poutine, caïd de la cité, lui propose un plan en Espagne. Quand tout son entourage s'en mêle, rien ne se passe comme prévu.

" dans l'ensemble nous avons aimé le film grâce à la musique et à des passages drôles, et des personnages comme celui joué par Vincent Cassel ou le duo fils / mère très bien interprétés par Karim Leklou et Isabelle Adjani.  Cependant certaines séquences fonctionnent moins bien.

C'est une comédie qui parle aussi de rapports familiaux et d'éducation." Propos recueillis auprès des jeunes


Reportage réalisé avec des jeunes du Centre socioculturel Audrey Bartier à Wimereux (62) et de l'Espace de vie Saint Exupery à Hem (59)

Les groupes d'aujourd'hui ont vus deux films très différents. Un film historique sur le parcours d'un écrivain indo-pakistanais et un film d'actualité sur une famille dans laquelle le seul enfant disparait.

MANTO de Nandita Das, présenté dans la Sélection Un certain regard

Saatad Hasan Manto est un célèbre écrivain indien. Les thèmes qu'il aborde, la liberté d'expression, les rejetés de la société, les viols, font toute la force et la puissance de ses textes. Seulement, à Bombay l'écrivain est très controversé car il scandalise au travers de ses écrits engagés. Il est contraint de quitter Bombay suite à la Partition entre l'Inde et le Pakistan. 

"Nous avons eu l'occasion de discuter avec la réalisatrice après la scéance, c'est une expérience vraiment enrichissante. Après avoir discuté tous ensemble, nos avis étaient relativement similaires sur le film : les péripéties arrivant un peu tard, la deuxième partie était plus captivante que la première. Participer au Festival de Cannes nous permet de découvrir des films de pays et d'horizons différents que nous n'avons pas l'occasion de voir ailleurs." Propos recueillis auprès des jeunes


Reportage réalisé avec les jeunes de l'association "La croisée" de Boulogne-sur-mer (62)

WELDI de Mohamed Ben Attia, présenté à la Quinzaine des réalisateurs

Riadh, Nazli et Sami forment une famille soudée. Le fils, Sami, se prépare à passer son bac, seulement il est atteint de migraines récurrentes qui inquiètent ses parents. Le jour où Riadh, le père, pense que son fils va mieux, ce dernier disparait. 

"Le réalisme et le jeu des acteurs nous ont fait ressentir beaucoup de sentiments au fil du film. Le rythme n'était pas très dynamique mais cela a permis d'appuyer l'ambiance pesante de l'histoire. Nous avons apprécié le fait qu'il présente le point de vue des parents plutôt que celui du fils qui décide de partir en Syrie." Propos recueillis auprès des jeunes


Reportage réalisé avec les jeunes des Missions locales de Lille, Perpignan et Brest, lauréats du festival Vox Milo des missions locales .

Lundi 14 Mai

"La famille" est peut-être le point commun entre deux films d'aujourd'hui. A la Quinzaine des réalisateurs le groupes a vu une comédie française très appréciée du public. À Un certain Regard le film Sud Africain était plus difficile et austère. 

EN LIBERTÉ de Pierre Salvadori, présenté à la Quinzaine des réalisateurs

Yvonne, est une jeune inspectrice de police, veuve .  Tous les soirs elle raconte à son fils les exploits de son père, mort pendant une mission. Mais peu à peu elle va comprendre que son mari n'était pas le policier qu'elle pensait. Elle se met au défi de réparer les erreurs de ce dernier. Ele va croiser la route d'Antoine, jeune homme innocent incarcéré par son mari ,  ce qui va créer des situations explosives. 

Les jeunes ont adoré le film. Ils l'ont trouvé drôle et émouvant. ils ont apprécié les changements de style du film qui joue sur les clichés des films policiers, pour raconter autre chose.  Pour ces jeunes en formation, ça a été l'occasion d'aller voir un film dans un contexte différent: Ils étaient très heureux de pouvoir rencontrer et prendre des photos avec les acteurs.  


Reportage réalisé avec les jeunes de la mission Locale de Cannes-la Bocca (06)

DIE STROPERS de Etienne Kallos, présenté dans la Séléction Un certain regard

Dans une famille d'Afrikaners, fermiers et chrétiens, Janno, fils de cette famille, est réservé. Il doit un jour accepter Peter, jeune orphelin que sa mère a recueilli dans la rue, comme un frère.

Le sujet des relations familiales, avec l'intrusion du jeune adopté que la mère semble préférer à son fils, la présence de la religion a intéressé une partie du groupe  mais majoritairement ils n'ont pas été très réceptifs à la forme du film. De nombreuses interrogations persistent malgré une rencontre avec le réalisateur.

Ils sont heureux de découvrir le Festival de Cannes et des films différents de ceux qu'ils voient habituellement. 


Reportage réalisé avec les jeunes du service jeunesse Liévin (62)

Mardi 15 Mai

UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT de Bi Gan, présenté dans la Sélection Un certain regard

Quelque part en chine, à l'occasion du décès de son père, un homme revient chez lui après plusieurs années d'absence. A la recherche de son passé, Il tente de retrouver la femme qu'il a connu. Mais qui était-elle ? Quels liens a-t-il avec des crimes qui avaient été commis à l'époque ?

 

Une atmosphère insolite pour cette étrange histoire de personnages dans des décors glauques, au coeur d'un espace-temps  où passé et présent se mélangent. Le réalisateur dit qu'il faut davantage "ressentir" que "comprendre" un film. Les jeunes de Méricourt, eux ,n'ont pas ressentis ce que le réalisateur voulait raconter aux spectateurs. Ils ont trouvé ce film trop long et trop confus et ne sont pas persuadés que la partie 3D renforce un aspect onirique.  


Reportage réalisé avec les jeunes animateurs ou en service civique de la ville de Méricourt (62)

AMIN de Philippe Faucon, présenté à la Quinzaine des réalisateurs

Amin, venu seul de Mauritanie pour travailler en France sur des chantiers. Chaque mois, Amin envoie l’essentiel de l’argent qu’il gagne au pays pour sa
femme Aïcha et ses trois enfants. Un jour, Amin rencontre Gabrielle…

Le film a été apprécié par les jeunes de Brive. Ils ont beaucoup discuté entre eux de la neutralité de point de vue adopté le réalisateur dans son film par rapport aux migrants. En effet, bien qu'il s'agisse d'un film de fiction, Philippe Faucon nous dresse un portrait presque documentaire des migrants . 


Reportage réalisé avec les jeunes du Jury-Jeunes du festival de moyen-métrage de Brive (19)

Mercredi 16 Mai

THE PLUTOT MOMENT de Zhang Ming, présenté à la Quinzaine des réalisateurs

Le personnage de Wang, est un réalisateur un peu dépressif, qui a du mal à écrire et financer son prochain film ethnographique.  Il part en repérage avec son équipe depuis  Shanghai jusqu'aux montagnes profondes. Au fil du temps des difficultés apparaissent  :  lourdeurs politico-administratives , manque d'inspiration du cinéaste , tensions dans le groupe ... Cette  pérégrination de citadins confrontés au mode de vie de villageois les poussent à s'interroger sur eux-même et permet de dresser un portrait des relations qui évoluent au sein d'un groupe où d'une société.  

Les avis sur ce film sont très variés : certains ont apprécié l'univers et se sont laissés transporter par l'histoire. D'autres n'ont pas accroché, le style du film étant trop loin de ce qu'ils aiment au cinéma, pour d'autres encore  ça a été une découverte. Malgré les avis divergents, cela leur à permis de découvrir une autre manière de réaliser un film, et une réflexion sur la société chinoise.


Reportage réalisé avec les jeunes Les bobines sauvages de Toulouse (31)

SOFIA de Meryem Benm'barek, présenté dans la Sélection Un certain regard

Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l'illégalité en accouchant d'un bébé hors mariage. L'hôpital lui laisse 24H pour fournir les papiers du père de l'enfant avant d'alerter les autorités...

Les jeunes de Toulouse ont été sensibles à l'histoire de Sofia . Leurs points de vue sur le sujet du film et les actions des différents personnages divergent. Découvrez leur discussion animée et intéressante... sous le soleil cannois. 


Reportage réalisé avec les jeunes Club de prévention Quartiers Nord et Est - Toulouse (31)

Jeudi 17 Mai                     Clap de fin pour l’édition  2018 de Regards  Jeunes sur le Cinéma

IN MY ROOM de Ulrich Köhler, présenté dans la Sélection Un certain regard

Comme disait Lamartine " un seul être vous manque et tout est dépeuplé". Voila comment nous pourrions résumer ce film.  Le héros se retrouve seul au monde après le décès de sa grand-mère . Les humains ont disparu . Alors film "fantastique " ou "métaphore de la solitude"?

Les filles de Saint Denis ont aimé le film malgré des longueurs. Elles ont été impressionnées par le comédien et intéressées par la mise en scène.

Elles reviennent sur leur expérience pendant le festival de Cannes, et elles ne sont pas déçues ... 


Reportage réalisé avec les jeunes cinéphiles  Service Jeunesse Saint-Denis (93)